Un processus pour définir et atteindre vos objectifs

atteindre vos objectifs

Au travail ou dans la vie de tous les jours, nous avançons trop souvent à l’aveugle, sans vraiment savoir où notre chemin nous mène. On agit par habitude ou par convention, sans se soucier de ce que nous voulons vraiment, au fond de nous.

Pour moi, cela a toujours été un grave problème et j’ai vite compris qu’il fallait y remédier pour réussir à m’épanouir. Donc je me suis posé des tas de questions et j’ai trouvé les réponses à mes interrogations. Par la suite j’ai réfléchi à une trame qui permettrait de reproduire ce processus de réflexion de manière organisée et accessible.

C’est ce que je vous propose aujourd’hui : vous guider pour vous amener à vous poser les bonnes questions. Dans cet article je vais vous présenter une méthode simple qui vous aidera à définir clairement vos objectifs en vous donnant des clefs pour parvenir à les atteindre. Commençons sans plus tarder !

1. Cadrez votre pensée

Pour commencer à tracer votre chemin, munissez-vous d’une feuille de papier et d’un stylo (on commence doucement pour faciliter l’aventure aux procrastinateurs). Votre mission pour cette première étape est de garder l’esprit ouvert et de définir précisément vos objectifs. Pour cela, faites une liste exhaustive de tous vos rêves. Oui, TOUS.

Inscrivez sur votre feuille tout ce qui vous passe par la tête, pendant une dizaine de minutes. Attention, il ne faut pas brider votre imagination et votre créativité en pensant à la réalisation de ces rêves pour le moment, mais tout simplement définir ce que vous souhaiteriez devenir, faire ou expérimenter. Vous voudriez devenir écrivain ? Chanteur ? Apprendre la boxe thaïlandaise ? Vous êtes libre de rêver, alors écrivez tout cela sans retenue. Soyez originaux, ambitieux, et écoutez vos propres désirs. Comme le disait Albert Einstein :

« Celui qui suit la foule n’ira jamais plus loin que la foule qu’il suit »

Moralité : assumez vos envies et suivez votre propre chemin !

Si rien ne vous vient, alors concentrez-vous sur vos passions et vos loisirs. Dans quelles situations du quotidien est-ce que vous vous sentez le mieux ? Pensez à vos passe-temps favoris et projetez-vous dans un schéma où vous seriez libre de faire de cela une occupation à plein temps, cela devrait vous mettre sur la voie.

avoir de grands rêves

Une seule consigne dans cet exercice : soyez spécifiques. Pour qu’un objectif soit atteignable, il faut (entre autres) qu’il soit clairement défini. N’omettez donc aucun détail lorsque vous retranscrivez votre vision du futur vous. Mettez des mots précis sur vos rêves, cela rendra votre but plus clair.

Une fois cette étape terminée, je vous invite à prendre du recul en vous relisant. Soufflez un grand coup et parcourez des yeux votre liste de rêves. Encore une fois, ne vous concentrez pas sur leur pertinence pour le moment. Observez plutôt la portée de votre vision. Il s’agit ici d’analyser si votre regard porte à court terme ou si vous vous projetez loin dans le temps. Si vous n’avez que des objectifs à court terme dans votre liste, il faut repenser votre vision du futur et vous plonger dans une réflexion plus profonde. Imaginez-vous dans six mois, deux ans, puis dans dix ans.

Dans le cas où votre liste comporte plus de projets à long terme, c’est très bien. Vous avez réussi à trouver en vous la confiance nécessaire pour reconnaître vos ambitions, nous pouvons passer à l’étape suivante. Nous allons maintenant définir quelles sont les étapes intermédiaires entre votre situation actuelle et vos objectifs à long terme pour commencer à concrétiser l’ensemble.

2. Segmentez vos objectifs en différents paliers

Vous avez votre liste sous les yeux, mais le chemin à parcourir pour atteindre ne serait-ce que l’un d’entre eux vous épuise rien qu’en la regardant. C’est NORMAL. D’ailleurs, Mr. Bob Kelso, dans toute sa sagesse, a dit un jour :

« Rien de ce qui vaut le coup sur cette terre ne s’obtient sans mérite »

Pour la suite de l’exercice, choisissez un objectif parmi votre liste. N’importe lequel fera l’affaire, car cette méthode est applicable pour chacun d’entre eux. Vous allez maintenant « découper » l’objectif que vous avez choisi en plusieurs paliers correspondant aux étapes vous séparant de ce but.

Par exemple : vous voulez apprendre à jouer du piano ? Écrivez :

  • Acheter un synthé
  • Écouter des tutoriels pour débutants sur Youtube
  • Apprendre les accords de base
  • Maitriser « Imagine » de John Lennon
  • Découvrir le solfège
  • … Vous m’avez compris.

Cette fois encore, concentrez-vous uniquement sur l’envie plus que sur l’aspect rationnel de votre objectif. C’est le « pourquoi » et non le « comment » qui compte ici. Car avec de bonnes raisons, vous comprendrez plus facilement quelles sont les meilleures manières d’accomplir vos envies. En revanche, l’inverse n’est pas vrai. Vous pouvez avoir les tous les outils en main pour réussir, mais sans mode d’emploi vous n’accomplirez rien. Voilà pourquoi de nombreuses personnes se perdent dans des études longues sans but précis, pour finalement en sortir extrêmement qualifiés et … extrêmement confus ! Retenez bien : le « pourquoi » avant le « comment ».

suivre ses objectifs

Pour en revenir à votre projet, le fait de segmenter votre objectif va vous fournir la direction à suivre pour parvenir à vos fins. Suivez ce cap et vous parviendrez à devenir la personne de vos rêves avant même vous en rendre compte. Avancez point par point, en suivant cela comme un guide d’apprentissage. Validez vos paliers les uns après les autres en avançant vers l’accomplissement de vos rêves.

J’ouvre une petite parenthèse pour rappeler que je fais ici un travail de synthèse et non une formation complète. Aussi pour les personnes désirant pousser l’étude du sujet plus loin, je recommande la lecture de « Pouvoir Illimité » d’Anthony Robbins, une vraie source d’inspiration. Pour ceux préférant le format d’apprentissage par vidéo, la chaîne Youtube « Mind Parachutes » en fait un bon résumé dans cette vidéo.

Fermons la parenthèse et poursuivons dans la poursuite de vos rêves.

3. Mettez des mots précis sur tous les obstacles à franchir

Cette partie est très importante dans le processus. Le moment est venu pour vous d’identifier tous les obstacles qui vous barrent la route. En procédant ainsi, vous saurez exactement ce qui vous sépare de votre but, il n’y aura plus qu’à faire le premier pas pour devenir qui vous rêvez d’être.

Retournez votre feuille et dressez une liste de tout ce qui vous sépare de votre objectif. Quelle formation vous devez commencer, quelle préparation est nécessaire pour y arriver, quelles sont les compétences qui vous manquent… Inscrivez sur le papier tous les détails vous passant par la tête.

Ici, il faut être honnête et se charger d’ondes positives pour éviter de céder face au découragement. Concentrez-vous uniquement sur votre mission, sans penser aux efforts à fournir. Envisagez plutôt ces obstacles comme des étapes de votre parcours !

s'aider des autres

De la même façon que vous avez dressé la liste de vos rêves, faites l’exact opposé au verso en considérant cette face comme le côté obscur de la feuille (pour tous les padawans du développement personnel). Soyez précis et détaillez ces obstacles en employant les bons mots ; cela vous aidera à les franchir au moment voulu.

Je résume : nous avons une liste de vos rêves qui sont segmentés par paliers, et une autre comprenant tous les obstacles qui vous barrent la route. Il ne reste plus qu’à déterminer quoi faire pour surmonter ces obstacles et la voie vers l’épanouissement vous sera ouverte.

4. Listez les ressources déjà à votre disposition

– « Encore une liste ?! »

Hé oui. En bon « cerveau gauche », j’aime les listes. Pour les cerveaux droits – ou tout simplement si vous en avez marre de faire des listes – vous pouvez également appliquer la technique de Mind Mapping.

En deux mots pour ceux qui ne sont pas familiers avec ce terme, une Mind Map, aussi appelée carte heuristique, carte cognitive ou carte mentale, est un schéma qui reflète votre cheminement de pensée. Le centre de la carte est l’idée principale de votre réflexion (dans le cas présent, votre objectif) et les embranchements autour sont les cheminements principaux menant à votre idée. Je vous mets un exemple ci-dessous, mais ne développe pas plus ce concept ici, je reviendrai dessus dans un autre article.

organiser ses objectifs

Bien ! Prenez maintenant le temps de faire le point sur toutes les ressources dont vous disposez pour commencer à avancer. Vous en avez surement plus que vous ne le soupçonnez. En comprenant cela, vous allez faciliter l’épreuve du parcours d’obstacles. C’est de cette base que vous partez pour accomplir tout le reste, alors faites en sorte qu’elle soit solide.

Pensez à tout ce qui peut vous aider dans votre vie, votre esprit et autour de vous : Combien de temps pouvez-vous accorder à ce projet ? Quelle énergie ? Avez déjà validé des formations, pouvant vous aider d’une quelconque façon ? Faites le point sur vos finances et calculez votre marge de sécurité. Une seule consigne dans cet exercice : soyez pragmatique. Fermez votre esprit aux pensées parasites et concentrez-vous sur du concret.

Pensez aussi à votre entourage ! Connaissez-vous des personnes autour de vous qui seraient à même de vous aider ? Ne sous-estimez pas le pouvoir de vos relations. Utilisez votre réseau comme un tremplin. Votre entourage peut être la solution à bon nombre de vos problèmes. Il peut vous apporter un soutien financier, des conseils, une épaule sur laquelle vous reposer, ou encore des connaissances. Il y aura toujours quelqu’un pour vous apprendre une leçon de vie, ne négligez pas ce savoir. Mettez votre égo de côté et DEMANDEZ DE L’AIDE.

Comme le disait Steve Jobs :

« Les meilleures choses qui arrivent dans le monde de l’entreprise ne sont pas le résultat du travail d’un seul homme. C’est le travail de toute une équipe. »

s'appuyer sur les autres pour atteindre ses objectifs

C’est fini ? Vous avez sur papier tout ce que vous disposez aujourd’hui pour atteindre votre but ? Parfait. Vous devez voir plus clairement le chemin qu’il vous reste à parcourir. Nous sommes maintenant en possession de toutes les composantes nécessaires à l’atteinte de votre objectif. Il ne reste plus que la partie fun, le moment sportif, le beau jeu : il faut surmonter les obstacles qui vous font face.

5. Mes conseils pour surmonter vos obstacles :

Pour vous motiver, faites le point sur votre situation actuelle et définissez ce que vous voudriez vivre à la place. Cela s’appelle la projection du changement. Imaginez-vous avec des abdominaux en bétons, en voyage au Pérou, ou en train de danser la bachata comme Chris Marques (à chacun ses rêves !). Servez-vous de ces images comme de moteurs pour booster votre motivation. Ne pensez pas à l’ampleur de la tâche, ne pensez qu’au résultat. Car c’est pour cela que vous vous battez. Cramponnez-vous à cette image « améliorée » de vous-même pour oublier la difficulté et ne garder en tête que des perspectives positives.

Une fois encore, soyez ambitieux ! Si vous étiez libre de repenser tout votre quotidien là, tout de suite, qu’est-ce qui serait différent ? Les changements que vous voudriez voir s’appliquer autour de vous sont de nouvelles sources de motivations. De plus, plus vous y penserez, plus votre cerveau va enregistrer cette information et l’associer à votre centre des plaisirs. Et plus vous en aurez envie… Meilleur ce sera quand vous aurez atteint votre objectif !

Pour aller plus loin, listez les domaines de votre vie qui vont être améliorés grâce à l’atteinte de cet objectif. Les finances, la santé, le confort, etc. Cette vision plus segmentée devrait d’ailleurs plaire aux cerveaux gauches (cf : mon article sur les hémisphères gauche et droit du cerveau).

Encore besoin d’un petit coup de pouce ? Inspirez-vous des influenceurs de votre domaine. Rendez vous sur la toile et écoutez des conférences, lisez des blogs, regardez des vidéos sur les personnes ayant réussi ce que vous cherchez à entreprendre. Apprenez de leur modèle et tournez-le à votre façon. Gardez en tête que ces personnes qui vous inspirent ne sont pas des gens hors du commun. Ils ont simplement décidé de prendre leur vie en main.

6. Planifiez votre réussite

avoir des objectifs mesurables

Mettez des dates sur vos objectifs et forcez-vous à les tenir. On sous-estime trop souvent l’importance du cadrage dans les projets personnels. Il faut au contraire s’imposer des délais pour se motiver à mettre à la main à la pâte. En laissant vos projets sans délai, vous allez vous trouver toutes les bonnes excuses du monde pour repousser le moment où vous passerez à l’action.

Plus encore, il faut utiliser ce cadrage à votre avantage. Parlez de votre objectif à vos proches et partagez les dates que vous vous êtes imposées ! La pression sociale et la peur du jugement vont agir miraculeusement sur votre motivation. En outre, cela a un double avantage : plus qu’une source de motivation, cela augmente les enjeux. Prouvez à vos proches que vous êtes capable d’accomplir vos objectifs et votre satisfaction n’en sera que plus grande à l’arrivée.

7. Agissez dès maintenant !

Après avoir suivi tout ce processus pour définir clairement quels étaient vos désirs profonds, vos rêves, ou vos objectifs professionnels, vous avez fait un premier pas important vers votre épanouissement. Vous avez en main un plan tout tracé vers le chemin du bonheur. Vous avez conscience des potentielles embûches, mais surtout des récompenses qui vous attendent au bout de la route. Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est de passer à l’action !

Vous pourrez justifier cela de mille façons, mais le constat restera le même : il n’y a jamais de moment idéal pour commencer. Je ne le dirais jamais assez : le bon moment c’est maintenant ! (et hop, un slogan gratuit pour votre campagne politique)

Vous n’avez plus d’excuses, il ne vous reste qu’à vous mettre au boulot !

D’ailleurs, pour les personnes ayant tendance à baisser les bras facilement, j’ai également écrit un article sur la procrastination qui devrait vous intéresser. Suivez ce lien pour le découvrir.

Avant de vous quitter, je vous donne un dernier conseil. Révisez votre liste au moins deux fois par an, surtout pour les projets à longue échéance. Cela vous aidera à garder le cap, surtout dans les moments difficiles. En tout cas, personnellement, ces piqûres de rappel m’aident beaucoup. 😊

Bonne réussite à tous !

Benjamin Taral – Le Bossu

Partagez l'article

2 replies on “ Un processus pour définir et atteindre vos objectifs ”
    1. Salut Fabien,
      Merci pour ton retour. Effectivement, cet article est le résultat de longues réflexions personnelles ! Bien vu ton lien, je vais aller me renseigner sur cette personne et essayer de mettre la main sur son livre, il m’a l’air d’être très intéressant et parfaitement aligné avec ma façon de penser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *