Identifier vos valeurs : mieux vous connaître pour vivre en harmonie

UN HOMME FAIT LA ROUE DEVANT LA PLAGE

Qu’est-ce qui définit notre perception du monde ? Ça, c’est une excellente question. À vrai dire, de nombreuses pistes de réflexion se sont ouvertes à moi depuis que je me suis penché sur le sujet. Mais selon moi, parmi toutes les réponses possibles, il y en a tout de même une au-dessus du lot. Un thème qui me passionne tout particulièrement. Notre système de valeur. La clé de voûte de notre personnalité, le filtre de notre réalité.

C’est le concept que je vais explorer dans cet article. Pour être plus explicite, nous allons faire un voyage introspectif dont le but sera de découvrir ou approfondir vos connaissances de votre propre système de valeur, ainsi que les bénéfices de ce nouveau savoir.

Prêt à embarquer ?

Au fond, c’est quoi une « valeur » ?

En théorie, une valeur est une idéologie, un thème, qui est propre à chacun et définit son champ de perception. Dans les faits ? Vos valeurs sont les réponses à la question : « qu’est-ce qui est important pour moi, dans le présent ? »

Il existe des milliers de réponses possibles à cette question, mais il ne faut pas confondre les valeurs avec les moyens. Par exemple, on pourrait penser que « les amis » ou « l’argent » sont des réponses acceptables. Mais ce ne sont pas des valeurs, ce sont des moyens.

En revanche, si je creuse cette idée en demandant « qu’est-ce que cela t’apporterait d’avoir plus d’argent ? » ou « qu’est-ce que tu ressens quand tu es entouré de tes amis ? », là on s’approche du but. La sécurité, la confiance, tout ça tout ça.

Donc nous avons tous nos propres valeurs, certaines conscientes et d’autres sommeillant aux frontières de notre inconscience. Et pourtant ! Elles vous envoient des signes, mais vous ne les voyez pas. Elles vous murmurent des conseils, mais vous ne les écoutez pas. Mais justement, l’objectif de ce billet est de vous aider à les reconnaître.

Pour en revenir au cœur du sujet, votre système de valeur, c’est l’ensemble de toutes les valeurs qui définissent votre perception du quotidien. Ce qui nous intéresse particulièrement ici, c’est le fait que votre système de valeur est hiérarchisé.

En effet, c’est comme si au fond de chacun de nous il existait une liste de valeur classée par ordre d’importance, que vous en ayons conscience ou non. Du fait de cette « hiérarchie », vous avez donc des valeurs hautes… et des valeurs basses.

 

 

Les personnes les plus épanouies orientent toujours leurs choix et leurs actions dans le but de nourrir leurs valeurs hautes. De cette façon, ils agissent en harmonie avec leurs principes et mènent une vie équilibrée.

Inversement (et c’est malheureusement le cas pour la majorité des gens) les personnes qui ignorent leurs valeurs hautes pour n’alimenter que leurs valeurs basses ne sont pas satisfaites de leur quotidien.

Donnons un exemple. Si une personne a comme valeur haute le dépassement de soi mais qu’il dépense son temps et son énergie pour acquérir la sécurité de l’emploi ou la sécurité financière, qu’il ne prend pas de risque, ne bouscule pas son quotidien… Cette personne finira par se sentir diminuée, incomplète, frustrée.

En effet, ne contenter que ses valeurs basses ne génère finalement que de la frustration, du mal-être. C’est d’ailleurs la pierre angulaire des Burn Out. Bref.

C’est souvent le cas pour deux valeurs en particulier : le confort, ou le plaisir. Tout le monde ou presque possède ces valeurs dans son système et cherche toujours à les satisfaire en priorité, en croyant fermement à l’illusion que c’est cela le bonheur.

Mais bien sûr, la clé de l’épanouissement de votre existence tout entière, c’est de manger KFC devant une série Netflix. Quelle évidence.

Comprenons-nous bien. A chacun son rythme, c’est important de satisfaire ces valeurs basses, bien entendu. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut allez chercher plus loin et nourrir vos valeurs les plus hautes pour booster votre estime personnelle et satisfaire vos besoins. Retenez bien ça :

Valeur haute = épanouissement / Valeur basse = insatisfaction perpétuelle

Parmi les enseignements pleins de sagesses d’Albert Einstein, de nombreux traitent de ce sujet. L’une de ses citations, je trouve, est très pertinente dans le contexte présent :

« Ce qui fait la vraie valeur d’un être humain, c’est de s’être délivré de son petit moi. »

Donc pour faire la liaison avec le cœur de ce paragraphe : libérez-vous de l’emprise de vos valeurs basses pour révéler le sens et la valeur véritable de votre vie.

On attaque fort d’entrée de jeu !

un homme grimpe une falaise

Les bienfaits d’identifier vos valeurs

Tout ça c’est bien joli, mais concrètement, à quoi ça sert d’identifier vos valeurs ? Comme je sais qu’il faut vous motiver pour vous donner envie de faire un travail sur vous, je vous ai préparé une petite liste synthétique des conséquences positives accompagnant la découverte de soi. Résultat 100% garanti !

  1. Mieux comprendre qui vous êtes et ce qui vous anime. En prenant conscience de votre système de valeur, vous allez pouvoir chercher de nouvelles sources de motivation. Comment être plus motivé qu’en se concentrant sur les choses qui vous satisfont le plus dans la vie ? Vous allez enfin pouvoir mettre le doigt sur certains aspects de votre personnalité que vous ignoriez jusqu’à présent.
  2. Améliorer votre capacité à prendre des décisions. Connaître son système de valeur simplifie les choix, qui doivent toujours être en accord avec les valeurs primordiales. Vous avez un doute sur un choix de carrière, un projet de voyage, un problème de couple ? Référez-vous à vos valeurs hautes et ne prenez que des décisions qui sont en accord avec ces valeurs. Vous serez dans le juste à tous les coups.
  3. Identifier un mal-être, une gêne. Quand une personne ou une situation vous touche, pensez à votre système de valeurs. Pourquoi cela vous gêne ? Pourquoi cette personne vous énerve tellement ? Quand vous n’arrivez pas à définir clairement le problème, les valeurs peuvent vous être utiles. Eh oui, si votre valeur la plus haute est « la confiance » et que votre partenaire vous ment, il ne faut pas vous étonner si ça ne marche pas entre vous.
  4. Améliorer votre estime personnelle. Une fois que vous savez qui vous êtes et ce qui vous anime, soyez humble et concentrez votre énergie pour aller dans le sens de vos valeurs hautes. Soyez votre propre modèle d’inspiration et devenez fier de ce que vous accomplissez de constructif. Cela créera un cercle vertueux qui augmentera de manière saine votre confiance en vous.
  5. Rendre vos rapports humains plus riches. Vous vous souvenez quand je vous parlais de nourrir vos valeurs hautes ? Eh bien cela fonctionne aussi pour les autres ! Se synchroniser avec le système de valeur de quelqu’un pour alimenter ses valeurs hautes va le tirer vers le haut, le rendre plus heureux. Apprenez à lire entre les lignes de vos interlocuteurs pour comprendre quels sont leurs moteurs et alignez vos actions avec leurs systèmes de valeur pour enrichir vos rapports.

Vous l’aurez compris, cela ne concerne pas que vous. Grâce à ces enseignements, vous pouvez aider les autres, les séduire, ou les motiver en donnant un peu de votre personne. Et ceux qui ont lu mon article sur l’auto-compassion savent qu’aider les autres, ça fait du bien !

des mains sont entrelacés

Maintenant que toutes ces perspectives enthousiasmantes vous ont chargé en motivation, nous allons pouvoir passer à la pratique ! 

Comment identifier votre système de valeur ?

Je vais vous proposer ici deux ateliers dont l’objectif est similaire : définir et comprendre votre système de valeur.

Le premier exercice est recommandé aux personnes ayant un imaginaire très développé, qui n’ont aucun mal à se projeter ou à rêver. Pour les personnes plus pragmatiques, je vous conseille plutôt d’essayer le deuxième exercice.

Exercice 1 : la vie de rêve.

Je vais vous demander de vous installer confortablement, pour faire un travail de projection. Vous allez imaginer votre vie de rêve, le scénario parfait de votre vie future. Pour cela vous n’aurez besoin que d’une feuille et d’un stylo pour prendre des notes. C’est fait ? Bien.

La seule consigne pour cet atelier est de ne pas brider vos pensées. Vous êtes libre de rêver sans limites et d’imaginer que tout est possible. Nous sommes dans l’onirique et non dans la réalité, donc vous êtes libre d’être parfaitement vous-même. Pendant la réflexion, vous pourrez garder les yeux ouverts ou les fermer, à votre convenance.

Commençons. Imaginez-vous dans cinq ans. Vous êtes la même personne qu’aujourd’hui, seulement âgée de cinq ans de plus. Vous avez les moyens que vous désirez et vous avez pu vivre tout un tas de choses durant ces cinq années de vie. Prenez le temps de vous plonger pleinement dans cet environnement, de le ressentir.

Maintenant, observez votre vie. Dans quelle ville est-ce que vous vivez ? Êtes-vous entouré de votre famille ? De vos amis ? Habitez-vous seul à la campagne ou bien en ville, entouré de monde ? Avez-vous changé de pays ? De continent ? Comment dépensez-vous votre temps ? Quelles sont vos passions ? Avez-vous des enfants ? Une famille ?

Laissez libre cours à votre imagination. Regardez cette vie future avec les yeux de l’esprit et concentrez-vous sur chaque détail qui vous semble important. Lorsque vous pensez faire une découverte significative, notez-la.

Pour les personnes qui ne sauraient pas quoi noter ou par où commencer les observations, imaginez le planning d’une de vos journées actuelle (au présent) puis procédez à une analyse de votre routine, mais cette fois votre vie imaginaire.

Par exemple : « que faites-vous au réveil ? » et « où vous trouvez vous lorsque vous ouvrez les yeux ? » sont des questions pragmatiques qui peuvent déjà vous mettre sur des pistes de réponses.

Pour être suffisamment approfondi, l’exercice devrait prendre entre 10 et 30 minutes, mais ne vous imposez aucun délai, progressez dans votre imaginaire à votre rythme.

Une fois que vous avez l’impression d’avoir vu tout ce qu’il y avait à voir, vous pouvez passer à l’étape suivante. Vous avez maintenant devant vous une feuille remplie de notes qui illustre votre vie de rêve. Ce scénario recèle des désirs, des vœux, des objectifs… Ainsi que vos valeurs hautes.

Posez la feuille devant vous. Imaginez maintenant que c’est une autre personne qui a écrit ça et analysez qu’est-ce qui est important pour la personne qui a écrit ceci. C’est ce qu’on appelle un état dissocié, qui vous aidera à prendre du recul sur vos pensées.

Comme si on vous donnait cette lettre en vous demandant de faire ressortir les traits de personnalité de la personne qui l’a écrite. Concentrez-vous sur les thèmes récurrents. Lisez entre les lignes pour trouver les valeurs les plus fortes qui ressortent de cette lettre.

Faites une liste de ces thèmes puis déduisez les valeurs qui en découlent. Pour ceux qui n’arriveraient pas à mettre des mots sur des idées, je vous rajoute une liste de plus de deux cents valeurs. Essayez aussi ce site de synonyme qui permet parfois d’étayer la pensée pour trouver les bons mots.

Maintenant que vous avez votre liste de valeurs, vous pouvez passer à l’étape suivante en sautant l’exercice 2. 

un couple regardant un couché de soleil depuis un bateau

Exercice 2 : votre présent

Concentrez-vous sur le présent. Demandez-vous ce qui est important pour vous AUJOURD’HUI. Pas dans six mois ou dans deux ans, mais maintenant. Quand vous êtes entourés de vos amis, heureux, qu’est-ce qui créé ce sentiment de bien-être ? Est-ce que c’est le fait d’être en communauté ? De rire ? D’échanger ? D’être sincère et transparent, de leur transmettre des choses… ?

Faite ce travail en alternant les situations, mais toujours en se concentrant sur une seule et unique chose : « qu’est-ce qui est important pour moi dans cette situation ». Répétez le processus en pensant à votre famille, puis avec votre partenaire de vie, et enfin lorsque vous êtes au travail. De même pour vos passions et vos passes temps, allez comprendre pourquoi cela vous rend heureux.

Croisez les thèmes qui reviennent régulièrement et déduisez les valeurs qui y sont associées. Notez le tout sur un bout de papier et vous aurez une liste exhaustive de vos valeurs.

Rien ne vous vient ? Alors posez-vous cette question : il ne vous reste qu’une semaine à vivre, comment est-ce que vous voulez occuper vos journées ? En simulant l’urgence, votre cerveau va de lui-même se concentrer sur ce qui vous anime réellement, ce qui est important pour vous dans le présent.

Classement et analyse

Vous avez désormais devant vous une liste de toutes les valeurs qui vous animent. Bien. Maintenant, je vais vous demander d’en garder sept et de rayer toutes les autres.  Si si, allez-y !

De cette façon nous allons garder une majorité de valeurs hautes, celles qui prédominent dans votre personnalité.

Ensuite, classez-les dans l’ordre d’importance en les numérotant de 1 à 7. Pour certains, ce sera plus simple de déterminer celles qui comptent le moins en premier, pour d’autres, ce sera plutôt l’inverse. Si vous avez du mal à choisir, essayer de penser dans l’autre sens. 

Il faut maintenant s’assurer que l’ordre attribué au classement est bon. Regardez l’exemple de système de valeur ci-dessous et appliquez le processus écrit à sa suite.

1. Humanisme

2. Courage

3. Dévotion

4. Confiance

5. Égalité

6. Coopération

7. Franchise

Commencez par prendre la valeur numéro 1 et comparez là avec la valeur numéro 2 : est-ce que c’est l’humanisme ou le courage le plus important pour moi ? L’humanisme. Inscrivez une petite croix à côté de la valeur « Humanisme ».

Ensuite, comparez la valeur numéro 1 avec la valeur numéro 3 : est-ce que c’est l’humanisme ou bien la dévotion qui compte le plus pour moi ? La dévotion. Inscrivez une petite croix à côté de « Dévotion ».

Poursuivez l’exercice en parcourant la liste de haut en bas, valeur après valeur, toujours en les comparants avec la valeur numéro 1.

Continuez en répétant le processus en vous servant cette fois de la valeur numéro 2 comme base. Comparez-la avec la valeur numéro 3 (pas besoin de faire la 1 puisque vous l’avez déjà fait), puis descendez tout au long de la liste.

Passez à la valeur numéro trois et servez-vous-en comme référence de comparaison, etc.

Une fois que ce sera fait, vous aurez donc un « score » attribué pour chaque valeur, qui vous permettra de confirmer votre classement ou de l’ajuster, au besoin. Parfois nous pouvons avoir de belles surprises à ce stade de l’exercice.

des amis devant la mer

Félicitations, vous en savez maintenant un peu plus sur vous. C’est un superbe pas en avant dans la découverte de votre moi profond. Cette liste en dit plus long sur vous que le journal intime de votre enfance. Gardez la précieusement.

Maintenant, je vous donne un petit bonus, un outil d’analyse qui va vous permettre de creuser la signification de cette liste :

Dans la plupart des cas, la première est la valeur qui vous préoccupe le plus actuellement. Il y a peut-être eu un évènement récent (ou à venir) dans votre vie en rapport avec cette valeur qui submerge vos pensées.

La deuxième est celle à laquelle vous êtes le plus sensible. C’est celle-ci qui fait le plus écho à votre personnalité, qui résonne au fond de votre être. Elle peut être une grande source de plaisir comme de désarroi pour vous.

Ensuite, la troisième est appelée « valeur fondamentale » car c’est votre moteur, celle qui active votre volonté, votre centre de motivation. Elle se retrouve souvent dans vos objectifs de vie.

Enfin, la quatrième est une ressource cachée au fond de vous, un thème à explorer pour vous épanouir. Elle peut aussi traduire un désir, l’envie d’avancer dans cette direction.

Cette proposition d’analyse est issue d’un croisement prenant racine entre la psychologie et la matrice de l’identité de Robert Dilts, de l’école de la PNL. C’est une analyse théorique, une interprétation possible parmi beaucoup d’autres, ne la prenez donc pas pour argent comptant.

Pour aller plus loin

Voilà une autre proposition d’analyse intéressante, qui nous vient de Tania Lafore, coach et hypnothérapeute française :

  1. En respectant/satisfaisant vos valeurs numéro deux et quatre, cela vous permettra d’accéder à la numéro trois.
  2. Accéder à la valeur numéro trois va débloquer l’accès à la première, et donc souvent, cela va solutionner un de vos problèmes du quotidien.

Une fois de plus, ce n’est pas une science exacte. En revanche cela a fonctionné pour moi, aussi j’ai trouvé bon de partager cette analyse avec vous. Je vous invite à me transmettre vos résultats si vous tentez l’exercice.

Plus simplement

À l’avenir, vous pourrez vous référer à ce système pour répondre aux questions de la vie. Ceci est votre bible personnelle, votre ligne de conduite parfaite. Ce n’est qu’en respectant ce système de valeur, VOTRE système, que vous deviendrez la personne de vos rêves, votre idéal idyllique.

Ce système est également votre première source de motivation intrinsèque, donc vos actions doivent toujours être en accord avec lui pour alimenter votre envie de progresser vers vos idéaux.

Enfin, n’oubliez pas que vos valeurs sont un filtre entre la réalité et la façon dont vous la percevez. C’est ce qui définit vos réactions et guide votre instinct : quoi dire, quoi faire, que penser ? Tout cela repose sur votre système de valeur. Ne pas le définir, ce serait donc comme monter dans un taxi sans lui donner de destination. Vous avancerez à l’aveugle, en payant les frais de votre manque de discernement.

Restez donc seul maître de votre direction et tenez-vous-en à votre cap, ce système de valeur.

Bonne continuation !

Benjamin Taral – Le Bossu

Partagez l'article

1 reply on “ Identifier vos valeurs : mieux vous connaître pour vivre en harmonie ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *